Le conflit opposait depuis plusieurs mois ces deux sociétés à l'entreprise irlandaise. Au total, 172 dossiers doivent être examinés par le tribunal, dont certains qui sont venus se rajouter à la procédure et qui ne seront plaidés qu'en septembre prochain. Après plusieurs mois de procédure judiciaire, un premier jugement concernant trois dossiers a donc été rendu vendredi. Le tribunal a estimé la demande des plaignants, représentés par les sociétés Happy Fligts et AirHelp, recevable. Il condamne la compagnie irlandaise à bas coûts à dédommager ces trois personnes. Le montant exact n'a pas été communiqué. Me Jeroen De Man, avocat des deux sociétés, reprochait à Ryanair "d'user de tous les stratagèmes possibles afin de retarder le jugement du tribunal". La compagnie aérienne remettait, elle, en doute la qualité de consommateur des plaignants "vu que ces derniers ont fait appel à deux sociétés commerciales afin de défendre leurs intérêts". Son avocat, Me Price Charles, avait également souligné qu'il existe une procédure précise à respecter via le site internet de l'entreprise afin de réclamer un remboursement. Un autre jugement sera rendu vendredi prochain pour plusieurs dizaines d'autres dossiers de vols annulés. (Belga)