" Pas digne d'un employeur tel que la RTBF ! ", peste le député Matteo Segers (Ecolo). Le ministre des médias, Jean-Claude Marcourt (PS), lui...

" Pas digne d'un employeur tel que la RTBF ! ", peste le député Matteo Segers (Ecolo). Le ministre des médias, Jean-Claude Marcourt (PS), lui a répondu que la RTBF pouvait, afin de répondre à des besoins exceptionnels et temporaires, avoir recours au RPI pour les seuls détenteurs d'une carte d'artiste et dans le cadre d'une prestation artistique. Il permet d'éviter des tracasseries administratives. Le RPI ne peut être appliqué que 30 jours par an et par artiste (sept jours consécutifs maximum), avec un plafond annuel de 2 534,11 euros. " En 2018, 326 personnes en ont bénéficié, pour un montant total de 67 756 euros, " soit moins de 0,05 % des dépenses de la RTBF en ressources humaines. " M. La.