"Le gouvernement Orban a été démis, c'est un grand pas pour la démocratie", a annoncé Marcel Ciolacu, président de la Chambre des députés et chef de file des sociaux-démocrates (PSD, opposition) à l'origine d'une motion de censure, votée par 261 élus (139 voix contre). La motion avait été lancée sur un projet de loi de réforme électorale. M. Orban avait lié la survie de son gouvernement à cette loi la semaine passée, une pratique habituelle en Roumanie. Le gouvernement avait été mis en place en novembre, après que les sociaux-démocrates eurent perdu leur majorité au parlement. Le parlement dispose désormais de deux essais et 60 jours pour élire un nouveau Premier ministre ou se diriger vers des élections anticipées. (Belga)

"Le gouvernement Orban a été démis, c'est un grand pas pour la démocratie", a annoncé Marcel Ciolacu, président de la Chambre des députés et chef de file des sociaux-démocrates (PSD, opposition) à l'origine d'une motion de censure, votée par 261 élus (139 voix contre). La motion avait été lancée sur un projet de loi de réforme électorale. M. Orban avait lié la survie de son gouvernement à cette loi la semaine passée, une pratique habituelle en Roumanie. Le gouvernement avait été mis en place en novembre, après que les sociaux-démocrates eurent perdu leur majorité au parlement. Le parlement dispose désormais de deux essais et 60 jours pour élire un nouveau Premier ministre ou se diriger vers des élections anticipées. (Belga)