Afin de contenir la maladie, les détenus sont confinés dans leur cellule. Une campagne de vaccination va également débuter, tant auprès des gardiens (par la médecine du travail) qu'auprès des prisonniers (par le service médical de la prison), a précisé la bourgmestre de Juprelle. Les visites sont également interdites. "Un dépistage va être opéré le plus rapidement possible", a ajouté Mme Servaes. Des masques ont aussi été achetés pour les gardiens et détenus. Ces mesures resteront en vigueur au moins jusque dimanche. A ce moment-là, une évaluation de la situation sera effectuée. "Nous verrons si de nouveaux cas sont apparus", explique Christine Servaes. La période d'incubation de la rougeole est en effet de 10 jours en moyenne. Si de nouveaux cas sont constatés, la commission se réunira à nouveau pour fixer les mesures à prendre. La rougeole se présente d'abord par un rhume, un malaise général et de la fièvre. Ensuite, une éruption cutanée apparaît. L'infection est très contagieuse de quatre jours avant à quatre jours après l'apparition de cette éruption cutanée. Outre les mesures qui impactent fortement le quotidien des détenus, l'apparition de cette maladie à la prison de Lantin a également eu des répercussions sur l'agenda judiciaire. Le procès devant la cour d'assises de Liège de l'assassinat de Valentin Vermeesch a en effet été suspendu huit jours car l'un des cinq accusés est incarcéré à la prison de Lantin, dans le quartier touché par l'infection. (Belga)

Afin de contenir la maladie, les détenus sont confinés dans leur cellule. Une campagne de vaccination va également débuter, tant auprès des gardiens (par la médecine du travail) qu'auprès des prisonniers (par le service médical de la prison), a précisé la bourgmestre de Juprelle. Les visites sont également interdites. "Un dépistage va être opéré le plus rapidement possible", a ajouté Mme Servaes. Des masques ont aussi été achetés pour les gardiens et détenus. Ces mesures resteront en vigueur au moins jusque dimanche. A ce moment-là, une évaluation de la situation sera effectuée. "Nous verrons si de nouveaux cas sont apparus", explique Christine Servaes. La période d'incubation de la rougeole est en effet de 10 jours en moyenne. Si de nouveaux cas sont constatés, la commission se réunira à nouveau pour fixer les mesures à prendre. La rougeole se présente d'abord par un rhume, un malaise général et de la fièvre. Ensuite, une éruption cutanée apparaît. L'infection est très contagieuse de quatre jours avant à quatre jours après l'apparition de cette éruption cutanée. Outre les mesures qui impactent fortement le quotidien des détenus, l'apparition de cette maladie à la prison de Lantin a également eu des répercussions sur l'agenda judiciaire. Le procès devant la cour d'assises de Liège de l'assassinat de Valentin Vermeesch a en effet été suspendu huit jours car l'un des cinq accusés est incarcéré à la prison de Lantin, dans le quartier touché par l'infection. (Belga)