P!Nk a commencé son spectacle avec son tube de 2002 "Get the party started", suivi d'un feu d'artifice et de la ballade "Beautiful trauma". Sur "Just Like a Pill" de la même année, le public a massivement participé. Entre les chansons, les écrans géants présentaient des images animées et, plus tard, une vidéo féministe dans laquelle la chanteuse s'engage notamment pour le droit à l'avortement, remis en cause dans plusieurs Etats américains. La soirée a été ponctuée par des tubes comme "Try", "Just give me a reason", "So what", "What about us" ou encore une superbe reprise de "Time after time" de Cindy Lauper. Plus tôt, le public avait pu voir le groupe Bastille, Richard Ashcroft, Charlotte Gainsbourg, Paul Kalkbrenner, Zwangere Guy ou encore le chanteur Dan Smith - qui arborait un large drapeau européen en clin d'oeil au Brexit, qualifié de "pire décision, que nous regrettons profondément". (Belga)

P!Nk a commencé son spectacle avec son tube de 2002 "Get the party started", suivi d'un feu d'artifice et de la ballade "Beautiful trauma". Sur "Just Like a Pill" de la même année, le public a massivement participé. Entre les chansons, les écrans géants présentaient des images animées et, plus tard, une vidéo féministe dans laquelle la chanteuse s'engage notamment pour le droit à l'avortement, remis en cause dans plusieurs Etats américains. La soirée a été ponctuée par des tubes comme "Try", "Just give me a reason", "So what", "What about us" ou encore une superbe reprise de "Time after time" de Cindy Lauper. Plus tôt, le public avait pu voir le groupe Bastille, Richard Ashcroft, Charlotte Gainsbourg, Paul Kalkbrenner, Zwangere Guy ou encore le chanteur Dan Smith - qui arborait un large drapeau européen en clin d'oeil au Brexit, qualifié de "pire décision, que nous regrettons profondément". (Belga)