Né en mai 1965 à Bruxelles d'une mère allemande et d'un père borain, Robert Vertenueil a grandi à Quaregnon, une commune restée dans l'histoire pour sa Charte, qui a posé les fondations du Parti ouvrier belge, l'ancêtre du PS.

Après avoir suivi une formation de technicien en construction, il entame sa carrière en 1987, au sein des Mutualités socialistes du Brabant wallon.

En 1994, l'homme est élu conseiller communal PS à Nivelles, un poste qu'il occupe jusqu'en décembre 2012. Il entre ensuite à la Centrale générale où il est successivement permanent syndical en 2002, secrétaire régional du Brabant wallon en 2006, secrétaire fédéral en charge de la construction en 2008 et enfin secrétaire général en 2015.

Unique candidat à la succession de Marc Goblet, il reçoit le soutien unanime, en février dernier, des interrégionales wallonne et bruxelloise, sésame indispensable à sa nomination officielle.

Robert Vertenueil est marié et père de deux enfants.

Né en mai 1965 à Bruxelles d'une mère allemande et d'un père borain, Robert Vertenueil a grandi à Quaregnon, une commune restée dans l'histoire pour sa Charte, qui a posé les fondations du Parti ouvrier belge, l'ancêtre du PS. Après avoir suivi une formation de technicien en construction, il entame sa carrière en 1987, au sein des Mutualités socialistes du Brabant wallon. En 1994, l'homme est élu conseiller communal PS à Nivelles, un poste qu'il occupe jusqu'en décembre 2012. Il entre ensuite à la Centrale générale où il est successivement permanent syndical en 2002, secrétaire régional du Brabant wallon en 2006, secrétaire fédéral en charge de la construction en 2008 et enfin secrétaire général en 2015. Unique candidat à la succession de Marc Goblet, il reçoit le soutien unanime, en février dernier, des interrégionales wallonne et bruxelloise, sésame indispensable à sa nomination officielle. Robert Vertenueil est marié et père de deux enfants.