Dans un discours, Rik Daems a d'emblée plaidé pour une baisse des centimes additionnels, de 7 à 5,5%, ce qui est à ses yeux tout à fait réalisable avec les 6,7 millions d'euros supplémentaires que Louvain va obtenir du Fonds des communes si sa population franchit la barre des 100.000 habitants. Le libéral juge également que les habitants devraient avoir davantage leur mot en dire dans la façon dont l'argent public est dépensé et plaide pour la mise en place de budget par quartier dont la destination (par exemple pour les sentiers, l'éclairage ou la création d'une plaine de jeux) serait décidée par les habitants concernés. Rik Daems entend aussi mettre l'accent sur la sécurité en renforçant notamment le nombre de policiers. Enfin, l'ancien ministre des Télécommunications sous Verhofstadt souhaite que Louvain fasse davantage appel aux savoir-faire des diverses institutions louvanistes comme l'université (KUL), l'IMEC (institut spécialisé dans la micro-électronique), les spin-offs mais aussi les étudiants pour faire évoluer Louvain en une "ville intelligente". (Belga)

Dans un discours, Rik Daems a d'emblée plaidé pour une baisse des centimes additionnels, de 7 à 5,5%, ce qui est à ses yeux tout à fait réalisable avec les 6,7 millions d'euros supplémentaires que Louvain va obtenir du Fonds des communes si sa population franchit la barre des 100.000 habitants. Le libéral juge également que les habitants devraient avoir davantage leur mot en dire dans la façon dont l'argent public est dépensé et plaide pour la mise en place de budget par quartier dont la destination (par exemple pour les sentiers, l'éclairage ou la création d'une plaine de jeux) serait décidée par les habitants concernés. Rik Daems entend aussi mettre l'accent sur la sécurité en renforçant notamment le nombre de policiers. Enfin, l'ancien ministre des Télécommunications sous Verhofstadt souhaite que Louvain fasse davantage appel aux savoir-faire des diverses institutions louvanistes comme l'université (KUL), l'IMEC (institut spécialisé dans la micro-électronique), les spin-offs mais aussi les étudiants pour faire évoluer Louvain en une "ville intelligente". (Belga)