Oui, le jeudi 18 avril 2019, comme le veut la coutume, le nouveau ministre de la Défense, convié à un baptême de l'air, s'est retrouvé dans le cockpit du F-16 belge qui, incroyable coïncidence, se crashera cinq mois plus tard, le 19 septembre, dans une localité du Morbihan, en France. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Alors oui, en apprenant de la bouche des pilotes indemnes qu'il s'agissait bien du même appareil, il a tenu à fermer la porte : " Je les ai rassurés en disant que je n'avais touché à rien. " Déclaration spontanée actée par les députés de la commission de la Défense. A verser au dossier de l'enquête toujours ouverte sur les causes de l'accident.