En décembre 2006, lors des travaux de restauration et des fouilles au sein de la cathédrale Notre-Dame de Tournai, la tombe de Baudouin Ier (1045-1068) avait été mise au jour dans la nef romane. Un an plus tard, en novembre 2007, la tombe de son successeur, l'évêque Radbod II (1068-1098), fut découverte. Dans ces deux caveaux, les archéologues ont retrouvé quelques objets dont deux anneaux épiscopaux en or, des gants, du tissu et un anneau de crosse appartenant à Radbod II ainsi qu'une crosse épiscopale funéraire en bois et en laiton, mais aussi un endotaphe en marbre blanc provenant de Baudouin 1er. Propriétaire de ces objets épiscopaux, la province de Hainaut les avait confiés à l'AWAP (Agence Wallonne du Patrimoine) pour en établir un inventaire précis, évaluer leur état et mettre en place toutes les mesures conservatoires nécessaires au sein du trésor de la cathédrale de Tournai. De fait, ces objets seront à présent exposés en permanence pour le plus grand plaisir des visiteurs et des amateurs d'histoire. "Une convention a été passée avec le Trésor pour que ces pièces reviennent là où elles ont été découvertes. C'est à un moment très particulier, à la veille de la réinhumation des deux évêques dans la cathédrale. En effet, ce dimanche 9 mai, à l'issue de l'eucharistie du 850e anniversaire de la Dédicace de la cathédrale tournaisienne, les anciens évêques de Tournai et de Noyon reprendront leur place dans l'édifice", indique Serge Hustache, président du collège provincial du Hainaut. (Belga)

En décembre 2006, lors des travaux de restauration et des fouilles au sein de la cathédrale Notre-Dame de Tournai, la tombe de Baudouin Ier (1045-1068) avait été mise au jour dans la nef romane. Un an plus tard, en novembre 2007, la tombe de son successeur, l'évêque Radbod II (1068-1098), fut découverte. Dans ces deux caveaux, les archéologues ont retrouvé quelques objets dont deux anneaux épiscopaux en or, des gants, du tissu et un anneau de crosse appartenant à Radbod II ainsi qu'une crosse épiscopale funéraire en bois et en laiton, mais aussi un endotaphe en marbre blanc provenant de Baudouin 1er. Propriétaire de ces objets épiscopaux, la province de Hainaut les avait confiés à l'AWAP (Agence Wallonne du Patrimoine) pour en établir un inventaire précis, évaluer leur état et mettre en place toutes les mesures conservatoires nécessaires au sein du trésor de la cathédrale de Tournai. De fait, ces objets seront à présent exposés en permanence pour le plus grand plaisir des visiteurs et des amateurs d'histoire. "Une convention a été passée avec le Trésor pour que ces pièces reviennent là où elles ont été découvertes. C'est à un moment très particulier, à la veille de la réinhumation des deux évêques dans la cathédrale. En effet, ce dimanche 9 mai, à l'issue de l'eucharistie du 850e anniversaire de la Dédicace de la cathédrale tournaisienne, les anciens évêques de Tournai et de Noyon reprendront leur place dans l'édifice", indique Serge Hustache, président du collège provincial du Hainaut. (Belga)