Les Palestiniens ont accepté un cessez-le-feu entré en vigueur avant le lever du jour, en ce début de ramadan, ont indiqué trois responsables palestiniens et égyptien sous le couvert de l'anonymat. Aucune confirmation n'a été obtenue côté israélien, qui se garde généralement de corroborer de telles trêves. Mais, après deux jours d'une escalade ayant tué 23 civils et combattants dans la bande de Gaza et 4 civils en Israël, les tirs de roquettes de l'enclave palestinienne sous blocus et les représailles israéliennes ont effectivement cessé à l'heure du cessez-le-feu indiquée par les responsables, a rapporté un journaliste de l'AFP à Gaza. Dans un signe d'accalmie, l'armée israélienne a annoncé la levée de toutes les restrictions imposées aux populations civiles israéliennes voisines de Gaza. Elle n'a pas fourni plus de précision, mais ces mesures comprennent généralement la fermeture des écoles ou des limites fixées aux rassemblements publics. (Belga)