En fin d'année passée, le principe de rachat des études a été approuvé mais l'application concrète doit encore être discutée. L'Open Vld et la N-VA craignent que le coût de la mesure soit endossé par les générations suivantes. Les deux partis demandent des ajustements et que le Bureau du plan réalise des simulations. Il est possible que le montant du rachat augmente pour ceux qui se rapprochent de l'âge de la pension ou que le nombre d'années d'études à racheter par personne soit limité. D'ici la fin de la semaine, le gouvernement se penchera à nouveau sur le dossier et devrait sans doute le boucler. Le projet de loi sera ensuite adressé au Conseil d'Etat et discuté au parlement. Avec les vacances de carnaval qui se profilent, il est peu probable que le calendrier fixé pour mars soit tenu. La date de mise en application pourrait être le 1er avril ou le 1er mai, selon des sources gouvernementales. (Belga)

En fin d'année passée, le principe de rachat des études a été approuvé mais l'application concrète doit encore être discutée. L'Open Vld et la N-VA craignent que le coût de la mesure soit endossé par les générations suivantes. Les deux partis demandent des ajustements et que le Bureau du plan réalise des simulations. Il est possible que le montant du rachat augmente pour ceux qui se rapprochent de l'âge de la pension ou que le nombre d'années d'études à racheter par personne soit limité. D'ici la fin de la semaine, le gouvernement se penchera à nouveau sur le dossier et devrait sans doute le boucler. Le projet de loi sera ensuite adressé au Conseil d'Etat et discuté au parlement. Avec les vacances de carnaval qui se profilent, il est peu probable que le calendrier fixé pour mars soit tenu. La date de mise en application pourrait être le 1er avril ou le 1er mai, selon des sources gouvernementales. (Belga)