Via la SFPI, l'État belge possédait au 30 juin 2016 une participation de près de 10,3% du capital de BNP Paribas, soit quelque 128 millions d'actions. Le conseil d'administration de BNP Paribas proposera le versement d'un dividende de 2,70 euros par action payable en numéraire au titre de l'exercice 2016, contre 2,31 euros l'année précédente, a-t-on appris. L'État belge peut donc tabler sur un dividende de plus de 345 millions d'euros. Autre bonne nouvelle pour l'État belge: BNP Paribas prévoit, dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2017-2020, de faire croître son dividende de 9% par an en moyenne. (Belga)

Via la SFPI, l'État belge possédait au 30 juin 2016 une participation de près de 10,3% du capital de BNP Paribas, soit quelque 128 millions d'actions. Le conseil d'administration de BNP Paribas proposera le versement d'un dividende de 2,70 euros par action payable en numéraire au titre de l'exercice 2016, contre 2,31 euros l'année précédente, a-t-on appris. L'État belge peut donc tabler sur un dividende de plus de 345 millions d'euros. Autre bonne nouvelle pour l'État belge: BNP Paribas prévoit, dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2017-2020, de faire croître son dividende de 9% par an en moyenne. (Belga)