A la suite de la chute du rocher, les deux voies avaient été obstruées durant environ une heure. La circulation des trains avait ainsi dû être interrompue peu avant 8h00 et un service de navettes de bus avait été mis en place par la SNCB entre Namur et Andenne. Après évacuation du rocher, la circulation avait repris mais la vitesse était cependant limitée à 20 km/h sur un tronçon de 300 mètres, le long de la paroi rocheuse. Depuis, tout est rentré dans l'ordre et le trafic ferroviaire se fait à nouveau normalement. (Belga)

A la suite de la chute du rocher, les deux voies avaient été obstruées durant environ une heure. La circulation des trains avait ainsi dû être interrompue peu avant 8h00 et un service de navettes de bus avait été mis en place par la SNCB entre Namur et Andenne. Après évacuation du rocher, la circulation avait repris mais la vitesse était cependant limitée à 20 km/h sur un tronçon de 300 mètres, le long de la paroi rocheuse. Depuis, tout est rentré dans l'ordre et le trafic ferroviaire se fait à nouveau normalement. (Belga)