Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) a libéré la voie. Nous pouvons à nouveau circuler", a indiqué un porte-parole de la SNCB dimanche vers 07h00. Dès que la bombe a été découverte, les premiers trains en provenance et en direction de Bruxelles et Anvers n'ont pas pu desservir Gand-Saint-Pierre. Le trafic reprend et la circulation devrait être normalisée dans la matinée. (Belga)

Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) a libéré la voie. Nous pouvons à nouveau circuler", a indiqué un porte-parole de la SNCB dimanche vers 07h00. Dès que la bombe a été découverte, les premiers trains en provenance et en direction de Bruxelles et Anvers n'ont pas pu desservir Gand-Saint-Pierre. Le trafic reprend et la circulation devrait être normalisée dans la matinée. (Belga)