Cette pierre d'angle du Pacte pour un enseignement d'excellence porté par la ministre de l'Éducation, Marie-Martine Schyns (cdH) doit encore faire l'objet "d'ajustements techniques" pour s'articuler au mieux à la réforme de la formation initiale des enseignants, portée par le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS), a-t-on appris auprès des deux ministres. Des réunions sont encore prévues pendant les vacances de Pâques afin de rencontrer certaines observations de l'ARES, la coupole de l'enseignement supérieur, selon M. Marcourt. L'objectif reste d'aboutir au Parlement avant la fin de la législature, confirmait-on du côté de Mme Schyns. (Belga)

Cette pierre d'angle du Pacte pour un enseignement d'excellence porté par la ministre de l'Éducation, Marie-Martine Schyns (cdH) doit encore faire l'objet "d'ajustements techniques" pour s'articuler au mieux à la réforme de la formation initiale des enseignants, portée par le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS), a-t-on appris auprès des deux ministres. Des réunions sont encore prévues pendant les vacances de Pâques afin de rencontrer certaines observations de l'ARES, la coupole de l'enseignement supérieur, selon M. Marcourt. L'objectif reste d'aboutir au Parlement avant la fin de la législature, confirmait-on du côté de Mme Schyns. (Belga)