Les avis des deux ministres compétents (Dermagne et Clarinval), des différentes fédérations sectorielles (Comeos, UCM, ModeUnie, etc.), de Test-Achats ainsi que du commissaire du gouvernement fédéral à la lutte contre le coronavirus sont attendus pour mardi midi. Mercredi prochain, la commission devrait approuver la proposition avant un vote en séance plénière jeudi. Les soldes d'hiver seraient alors prolongés jusqu'au 15 février. L'initiative vise à soutenir les commerçants déjà affectés par l'effet des mesures sanitaires et qui constatent un début des soldes difficile. "Les soldes, vu la situation sanitaire, ont très mal commencé: -20%, -30%, -40% parfois par rapport aux années précédentes, alors même que les commerçants ont des stocks plus importants", a expliqué le député Denis Ducarme (MR). L'opposition aurait voulu passer au vote dès ce mercredi. Le cdH voit dans les demandes d'avis une man?uvre politique pour ne pas permettre au MR d'accrocher trop facilement "une plume à son chapeau" alors qu'il s'agit d'une décision simple à prendre. Le président de la commission, Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen), a fait remarquer que la proposition avait reçu l'urgence et serait votée la semaine prochaine. (Belga)

Les avis des deux ministres compétents (Dermagne et Clarinval), des différentes fédérations sectorielles (Comeos, UCM, ModeUnie, etc.), de Test-Achats ainsi que du commissaire du gouvernement fédéral à la lutte contre le coronavirus sont attendus pour mardi midi. Mercredi prochain, la commission devrait approuver la proposition avant un vote en séance plénière jeudi. Les soldes d'hiver seraient alors prolongés jusqu'au 15 février. L'initiative vise à soutenir les commerçants déjà affectés par l'effet des mesures sanitaires et qui constatent un début des soldes difficile. "Les soldes, vu la situation sanitaire, ont très mal commencé: -20%, -30%, -40% parfois par rapport aux années précédentes, alors même que les commerçants ont des stocks plus importants", a expliqué le député Denis Ducarme (MR). L'opposition aurait voulu passer au vote dès ce mercredi. Le cdH voit dans les demandes d'avis une man?uvre politique pour ne pas permettre au MR d'accrocher trop facilement "une plume à son chapeau" alors qu'il s'agit d'une décision simple à prendre. Le président de la commission, Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen), a fait remarquer que la proposition avait reçu l'urgence et serait votée la semaine prochaine. (Belga)