La justice va poursuivre strictement les contrevenants aux règles de confinement. "Contre les plus récalcitrants, nous allons prendre des mesures plus fermes", assure la procureure Ine Van Wymersch, porte-parole de crise. Par conséquent, d'autres tâches risquent de prendre aussi plus de temps, reconnaît-elle. "Tous les parquets révisent leurs priorités, des décisions internes sont prises à cet égard". La procureure ne se prononce pas sur quel type de criminalité fera l'objet d'une moindre attention. Mais les audiences non urgentes ou certaines enquêtes policières vont être reportées. Cela vaut aussi pour certaines ordonnances d'emprisonnement, qui obligent les condamnés à purger leur peine. Mme Van Wymersch insiste qu'un report sera évalué au cas par cas. Si l'enfermement est urgent ou nécessaire, le condamné sera bien entendu envoyé directement derrière les barreaux. (Belga)

La justice va poursuivre strictement les contrevenants aux règles de confinement. "Contre les plus récalcitrants, nous allons prendre des mesures plus fermes", assure la procureure Ine Van Wymersch, porte-parole de crise. Par conséquent, d'autres tâches risquent de prendre aussi plus de temps, reconnaît-elle. "Tous les parquets révisent leurs priorités, des décisions internes sont prises à cet égard". La procureure ne se prononce pas sur quel type de criminalité fera l'objet d'une moindre attention. Mais les audiences non urgentes ou certaines enquêtes policières vont être reportées. Cela vaut aussi pour certaines ordonnances d'emprisonnement, qui obligent les condamnés à purger leur peine. Mme Van Wymersch insiste qu'un report sera évalué au cas par cas. Si l'enfermement est urgent ou nécessaire, le condamné sera bien entendu envoyé directement derrière les barreaux. (Belga)