La ville se plaint d'une vague de pickpockets et de vols à la tire dont les auteurs seraient majoritairement des demandeurs d'asile, provenant de pays que d'aucuns veulent voir reconnaître comme sûrs pour la procédure d'asile, comme le Maroc. Interrogé dans un reportage de la chaîne Telegraaf TV, Geert Wilders a suggéré de renvoyer immédiatement ces voleurs par-delà la frontière, que ce soit en Belgique ou en Allemagne. "En bus, peu importe, mais expulsons-les", a-t-il dit. Theo Francken (N-VA) a répliqué sur Twitter: "Le bus, on le renvoie, surtout si tu t'y trouves, Geert". (Belga)

La ville se plaint d'une vague de pickpockets et de vols à la tire dont les auteurs seraient majoritairement des demandeurs d'asile, provenant de pays que d'aucuns veulent voir reconnaître comme sûrs pour la procédure d'asile, comme le Maroc. Interrogé dans un reportage de la chaîne Telegraaf TV, Geert Wilders a suggéré de renvoyer immédiatement ces voleurs par-delà la frontière, que ce soit en Belgique ou en Allemagne. "En bus, peu importe, mais expulsons-les", a-t-il dit. Theo Francken (N-VA) a répliqué sur Twitter: "Le bus, on le renvoie, surtout si tu t'y trouves, Geert". (Belga)