Les mesures de restriction sont progressivement assouplies à New York, tout juste 100 jours après le premier cas de contamination au nouveau coronavirus recensé dans la ville américaine. "Voici venu le jour où nous commençons à nous libérer de cette maladie, jour où nous commençons notre redémarrage dans cette ville", a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio, lors d'une conférence de presse. Il a appelé la population à rester vigilante et l'a mise en garde contre une résurgence du virus. La ville de New York a mis en place un système de traçage de contact et des tests de dépistage du virus sont disponibles gratuitement pour ses résidents. Pas moins de 400.000 personnes devraient reprendre le chemin du travail pour la première phase du plan de réouverture des activités de la ville, qui commence ce lundi. Les entreprises du bâtiment et les usines de la capitale économique américaine sont autorisées à reprendre leurs activités, de même que les commerces de détail mais sous une forme restreinte. Les cafés et restaurants doivent quant à eux se limiter à un service de plats et de boissons à emporter, tandis que les bureaux resteront encore portes closes. Les écoles ainsi que les théâtres devraient également rester fermés et ne pourront rouvrir qu'à la quatrième et dernière phase du déconfinement. M. De Blasio a souligné que l'entame de la deuxième phase était prévue pour début juillet. (Belga)

Les mesures de restriction sont progressivement assouplies à New York, tout juste 100 jours après le premier cas de contamination au nouveau coronavirus recensé dans la ville américaine. "Voici venu le jour où nous commençons à nous libérer de cette maladie, jour où nous commençons notre redémarrage dans cette ville", a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio, lors d'une conférence de presse. Il a appelé la population à rester vigilante et l'a mise en garde contre une résurgence du virus. La ville de New York a mis en place un système de traçage de contact et des tests de dépistage du virus sont disponibles gratuitement pour ses résidents. Pas moins de 400.000 personnes devraient reprendre le chemin du travail pour la première phase du plan de réouverture des activités de la ville, qui commence ce lundi. Les entreprises du bâtiment et les usines de la capitale économique américaine sont autorisées à reprendre leurs activités, de même que les commerces de détail mais sous une forme restreinte. Les cafés et restaurants doivent quant à eux se limiter à un service de plats et de boissons à emporter, tandis que les bureaux resteront encore portes closes. Les écoles ainsi que les théâtres devraient également rester fermés et ne pourront rouvrir qu'à la quatrième et dernière phase du déconfinement. M. De Blasio a souligné que l'entame de la deuxième phase était prévue pour début juillet. (Belga)