Aucun chiffre n'était disponible à la mi-journée quant au nombre d'écoles qui ont effectivement rouvert ce mardi matin, ni sur le nombre d'élèves présents. "Un certain nombre d'écoles ont rouvert aujourd'hui, mais le plus souvent, elles rouvriront ces mercredi et jeudi", indique le secrétariat général de l'enseignement catholique (SeGEC), qui scolarise près d'un enfant sur deux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Du côté des écoles communales et provinciales, aucune statistique de fréquentation scolaire n'a pu être communiquée. Ici aussi, la rentrée des maternelles sera étalée sur plusieurs jours en fonction des possibilités et spécificités locales de chaque pouvoir organisateur. Plusieurs grosses communes, comme Bruxelles-Ville par exemple, ont d'ailleurs annoncé ne pas rouvrir leurs écoles maternelles avant lundi prochain, jour retenu pour la reprise de l'ensemble des primaires. La décision, mercredi passé par le comité de concertation qui rassemble État fédéral et entités fédérées, de rouvrir les écoles maternelles à partir de ce mardi avait suscité pas mal de mécontentement auprès des directeurs d'écoles, ainsi que des organisations syndicales. Tout en soutenant la mesure, ceux-ci ont dénoncé une certaine précipitation et un manque de concertation. Ce mardi à 14h00, la ministre de l'Education Caroline Désir (PS) doit d'ailleurs retrouver par vidéoconférence les acteurs de l'école (pouvoirs organisateurs, syndicats et associations de parents) pour faire le point sur ce retour à l'école. Ces acteurs souhaitent y obtenir une série de réponses à des questions qui leur sont remontées du terrain. Les pouvoirs organisateurs espèrent aussi pouvoir y discuter des modalités de mise en ?uvre de la prochaine rentrée scolaire, en septembre prochain. (Belga)

Aucun chiffre n'était disponible à la mi-journée quant au nombre d'écoles qui ont effectivement rouvert ce mardi matin, ni sur le nombre d'élèves présents. "Un certain nombre d'écoles ont rouvert aujourd'hui, mais le plus souvent, elles rouvriront ces mercredi et jeudi", indique le secrétariat général de l'enseignement catholique (SeGEC), qui scolarise près d'un enfant sur deux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Du côté des écoles communales et provinciales, aucune statistique de fréquentation scolaire n'a pu être communiquée. Ici aussi, la rentrée des maternelles sera étalée sur plusieurs jours en fonction des possibilités et spécificités locales de chaque pouvoir organisateur. Plusieurs grosses communes, comme Bruxelles-Ville par exemple, ont d'ailleurs annoncé ne pas rouvrir leurs écoles maternelles avant lundi prochain, jour retenu pour la reprise de l'ensemble des primaires. La décision, mercredi passé par le comité de concertation qui rassemble État fédéral et entités fédérées, de rouvrir les écoles maternelles à partir de ce mardi avait suscité pas mal de mécontentement auprès des directeurs d'écoles, ainsi que des organisations syndicales. Tout en soutenant la mesure, ceux-ci ont dénoncé une certaine précipitation et un manque de concertation. Ce mardi à 14h00, la ministre de l'Education Caroline Désir (PS) doit d'ailleurs retrouver par vidéoconférence les acteurs de l'école (pouvoirs organisateurs, syndicats et associations de parents) pour faire le point sur ce retour à l'école. Ces acteurs souhaitent y obtenir une série de réponses à des questions qui leur sont remontées du terrain. Les pouvoirs organisateurs espèrent aussi pouvoir y discuter des modalités de mise en ?uvre de la prochaine rentrée scolaire, en septembre prochain. (Belga)