Ces renforts avaient été décidés par la ministre de l'Intérieur après la mort d'un superviseur de la Stib lors d'une altercation le 7 avril. Le SPC a mis la main, pendant ces deux mois, sur 207 personnes en séjour illégal. Elle a aussi réalisé 151 arrestations pour des faits et vol et 27 pour coups et blessures et rébellion.

En outre, 18 personnes déjà condamnées ont été directement amenées à la prison de Forest. Un individu était connu pour trafic d'êtres humains et devait encore exécuter une peine de prison de six ans. Quarante-quatre personnes signalées à rechercher ont par ailleurs été pincées.

Au total, sur les 694 personnes interpellées, 100 ont été mises à disposition du parquet de Bruxelles.

Avec Belga.

Ces renforts avaient été décidés par la ministre de l'Intérieur après la mort d'un superviseur de la Stib lors d'une altercation le 7 avril. Le SPC a mis la main, pendant ces deux mois, sur 207 personnes en séjour illégal. Elle a aussi réalisé 151 arrestations pour des faits et vol et 27 pour coups et blessures et rébellion. En outre, 18 personnes déjà condamnées ont été directement amenées à la prison de Forest. Un individu était connu pour trafic d'êtres humains et devait encore exécuter une peine de prison de six ans. Quarante-quatre personnes signalées à rechercher ont par ailleurs été pincées. Au total, sur les 694 personnes interpellées, 100 ont été mises à disposition du parquet de Bruxelles. Avec Belga.