Des manoeuvres supplémentaires lors de l'examen pratique et des fautes graves davantage sanctionnées lors de l'examen théorique font partie des mesures envisagées par le gouvernement flamand dans sa réforme de l'examen du permis de conduire, annoncent mardi les journaux du groupe Mediahuis. Une réflexion est également menée sur une mise à jour de la formation à l'inspection technique du véhicule.

"A court terme, les connaissances et l'habileté nécessaire à l'octroi du permis de conduire seront stimulées", écrit le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts dans une note politique.

Dans la partie pratique, le ministre prévoit l'introduction de manoeuvres supplémentaires. Il veut aussi que des compétences telles que la perception du risque ou la conduite avec GPS soit désormais évaluée. L'accent sera également mis sur l'inspection technique du véhicule.

Dans la partie théorique, les fautes graves auront un poids plus important dans la note finale.

Des manoeuvres supplémentaires lors de l'examen pratique et des fautes graves davantage sanctionnées lors de l'examen théorique font partie des mesures envisagées par le gouvernement flamand dans sa réforme de l'examen du permis de conduire, annoncent mardi les journaux du groupe Mediahuis. Une réflexion est également menée sur une mise à jour de la formation à l'inspection technique du véhicule. "A court terme, les connaissances et l'habileté nécessaire à l'octroi du permis de conduire seront stimulées", écrit le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts dans une note politique. Dans la partie pratique, le ministre prévoit l'introduction de manoeuvres supplémentaires. Il veut aussi que des compétences telles que la perception du risque ou la conduite avec GPS soit désormais évaluée. L'accent sera également mis sur l'inspection technique du véhicule. Dans la partie théorique, les fautes graves auront un poids plus important dans la note finale.