Il a également souligné que l'Ukraine ne renoncerait pas à son intégration européenne "car c'est la voie vers la modernisation de l'Etat ukrainien, vers le renforcement de son indépendance". De plus, selon M. Porochenko, le "non" des électeurs néerlandais est avant tout dirigé contre l'Union européenne. "Le véritable but des organisateurs de ce référendum, ce n'est pas l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE, c'est une attaque contre l'unité de l'Europe", a-t-il estimé. Les électeurs des Pays-Bas ont dit "non" à environ 61% mercredi à l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne lors d'un référendum convoqué par des groupes eurosceptiques. (Belga)

Il a également souligné que l'Ukraine ne renoncerait pas à son intégration européenne "car c'est la voie vers la modernisation de l'Etat ukrainien, vers le renforcement de son indépendance". De plus, selon M. Porochenko, le "non" des électeurs néerlandais est avant tout dirigé contre l'Union européenne. "Le véritable but des organisateurs de ce référendum, ce n'est pas l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE, c'est une attaque contre l'unité de l'Europe", a-t-il estimé. Les électeurs des Pays-Bas ont dit "non" à environ 61% mercredi à l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne lors d'un référendum convoqué par des groupes eurosceptiques. (Belga)