Selon le décompte préliminaire du Conseil national électoral, les électeurs ont aussi approuvé à 63% des voix le remaniement de l'organe créé par M. Correa pour nommer les représentants des pouvoirs publics, dont le procureur général, ouvrant la voie une "décorréisation" totale de l'Etat. (Belga)

Selon le décompte préliminaire du Conseil national électoral, les électeurs ont aussi approuvé à 63% des voix le remaniement de l'organe créé par M. Correa pour nommer les représentants des pouvoirs publics, dont le procureur général, ouvrant la voie une "décorréisation" totale de l'Etat. (Belga)