Mohamed Abrini doit rappeler aux enquêteurs comment lui et ses deux complices Ibrahim El Bakraoui et Najim Lachraaoui, décédés le 22 mars, ont pris le taxi depuis leur cache de la rue Max Roos vers l'aéroport. Il expliquera également comment ils ont déposé les trois sacs de voyage remplis de clous et d'explosifs de type TATP dans le coffre du véhicule. Deux sacs avaient été laissés dans leur cache car le coffre était trop petit. Le chauffeur de taxi pourrait également être présent. Trente-deux personnes ont perdu la vie dans les attentats survenus à Zaventem et Maelbeek. (Belga)

Mohamed Abrini doit rappeler aux enquêteurs comment lui et ses deux complices Ibrahim El Bakraoui et Najim Lachraaoui, décédés le 22 mars, ont pris le taxi depuis leur cache de la rue Max Roos vers l'aéroport. Il expliquera également comment ils ont déposé les trois sacs de voyage remplis de clous et d'explosifs de type TATP dans le coffre du véhicule. Deux sacs avaient été laissés dans leur cache car le coffre était trop petit. Le chauffeur de taxi pourrait également être présent. Trente-deux personnes ont perdu la vie dans les attentats survenus à Zaventem et Maelbeek. (Belga)