Le bourgmestre était interrogé, lors de la séance du conseil communal, par David Weytsman (MR), qui se demandait où en était le dossier Néo 1. Celui-ci prévoit la construction, pour un tiers de logements, un tiers de commerces et un tiers d'infrastructures de loisirs, ainsi que sept hectares d'espaces verts de plus qu'actuellement et un parc dévolu aux activités sportives. L'élu libéral estime que la Ville ne peut se permettre de perdre davantage d'argent dans l'aventure après la perte de 15 millions d'euros à la suite de l'abandon forcé du projet de centre international de congrès et d'un hôtel (Néo 2). L'investisseur privé, Unibail Rodamco Westfield, avec lequel les autorités bruxelloises ont contracté pour la réalisation de Néo 1, a fixé une clause de rendez-vous en mars 2022. Selon Philippe Close (PS), les certificats d'urbanisme et d'environnement en bonne et due forme ont été obtenus. Il reste la modification du Plan Régional d'Affectation du Sol (PRAS), sur laquelle planche le gouvernement bruxellois, et le volet mobilité. "Ces deux dossiers sont bien avancés", a commenté le bourgmestre à ce propos, "d'autant que le Conseil d'Etat a tout récemment cassé le refus de permis (NDLR: par la Région flamande) pour le projet de liaison entre le centre commercial et le Ring", a ajouté le maïeur socialiste. Le Plan d'Aménagement Directeur du plateau du Heysel ne sera, quant à lui, pas prêt d'ici le printemps, mais la clause de rendez-vous avec le consortium n'est pas liée à celui-ci, a précisé Philippe Close. (Belga)

Le bourgmestre était interrogé, lors de la séance du conseil communal, par David Weytsman (MR), qui se demandait où en était le dossier Néo 1. Celui-ci prévoit la construction, pour un tiers de logements, un tiers de commerces et un tiers d'infrastructures de loisirs, ainsi que sept hectares d'espaces verts de plus qu'actuellement et un parc dévolu aux activités sportives. L'élu libéral estime que la Ville ne peut se permettre de perdre davantage d'argent dans l'aventure après la perte de 15 millions d'euros à la suite de l'abandon forcé du projet de centre international de congrès et d'un hôtel (Néo 2). L'investisseur privé, Unibail Rodamco Westfield, avec lequel les autorités bruxelloises ont contracté pour la réalisation de Néo 1, a fixé une clause de rendez-vous en mars 2022. Selon Philippe Close (PS), les certificats d'urbanisme et d'environnement en bonne et due forme ont été obtenus. Il reste la modification du Plan Régional d'Affectation du Sol (PRAS), sur laquelle planche le gouvernement bruxellois, et le volet mobilité. "Ces deux dossiers sont bien avancés", a commenté le bourgmestre à ce propos, "d'autant que le Conseil d'Etat a tout récemment cassé le refus de permis (NDLR: par la Région flamande) pour le projet de liaison entre le centre commercial et le Ring", a ajouté le maïeur socialiste. Le Plan d'Aménagement Directeur du plateau du Heysel ne sera, quant à lui, pas prêt d'ici le printemps, mais la clause de rendez-vous avec le consortium n'est pas liée à celui-ci, a précisé Philippe Close. (Belga)