"Nous rejetons le calendrier de Corneille Nangaa (président de la commission électorale), ce qui nous intéresse pour le moment c'est le départ de Kabila au 31 décembre 2017, a déclaré à l'AFP un porte-parole du parti historique d'opposition UDPS, Augustin Kabuya. (Belga)

"Nous rejetons le calendrier de Corneille Nangaa (président de la commission électorale), ce qui nous intéresse pour le moment c'est le départ de Kabila au 31 décembre 2017, a déclaré à l'AFP un porte-parole du parti historique d'opposition UDPS, Augustin Kabuya. (Belga)