Le 11 juillet 2013, quatre membres de MSF, en mission d'évaluation des besoins médicaux dans la province du Nord-Kivu, ont été enlevés lors de l'attaque d'un village par les Forces démocratiques alliées (ADF), a indiqué MSF dans un communiqué. "L'un des membres de l'équipe MSF a réussi à s'enfuir le 29 août 2014, après plus de 13 mois de détention", poursuit l'ONG. "Malheureusement, Philippe Bundya Musongelwa, Richard Muhindo Matabishi et Romy Ya-Dunia Ntibanyendera sont toujours portés disparus". "L'organisation reste mobilisée autour de nos trois collègues et toutes nos pensées vont à leurs familles ainsi qu'à leurs proches", écrit MSF qui assure que "les recherches se poursuivent". Rebelles ougandais musulmans, les ADF sont tenus responsables du massacre de centaines voire d'un millier de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014. (Belga)

Le 11 juillet 2013, quatre membres de MSF, en mission d'évaluation des besoins médicaux dans la province du Nord-Kivu, ont été enlevés lors de l'attaque d'un village par les Forces démocratiques alliées (ADF), a indiqué MSF dans un communiqué. "L'un des membres de l'équipe MSF a réussi à s'enfuir le 29 août 2014, après plus de 13 mois de détention", poursuit l'ONG. "Malheureusement, Philippe Bundya Musongelwa, Richard Muhindo Matabishi et Romy Ya-Dunia Ntibanyendera sont toujours portés disparus". "L'organisation reste mobilisée autour de nos trois collègues et toutes nos pensées vont à leurs familles ainsi qu'à leurs proches", écrit MSF qui assure que "les recherches se poursuivent". Rebelles ougandais musulmans, les ADF sont tenus responsables du massacre de centaines voire d'un millier de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014. (Belga)