Le président Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo a nommé de nouveaux dirigeants à la tête de quelques entreprises publiques, dont la Générale des carrières et des mines (Gécamines), la plus grande entreprise publique d pays. A la Gécamines, géant minier congolais, M. Yuma a été remplacé par Alphonse Kaputo Kalubi au poste de président du conseil d'administration, selon cette décision datée de vendredi et lue samedi à la télévision publique. Proche du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, M. Kaputo est un ancien cadre de la Gécamines à la retraite. Homme d'affaires de 66 ans, qui a fait fortune dans le textile, M. Yuma est un proche de l'ex-président Joseph Kabila Kabange, dont la famille politique subit depuis décembre 2019 une offensive du président Tshisekedi. Également président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), puissant syndicat patronal en RDC, ce diplômé de l'Université catholique de Louvain avait été nommé à la tête de la Gécamines en 2010 par M. Kabila. M. Yuma était aussi un pourfendeur d'ONG étrangères comme Global Witness, qui ont avancé en 2017 que 750 millions de dollars avaient été détournés des caisses de la Gécamines à la fin des années Kabila (janvier 2001-janvier 2019). C'est à la surprise générale que M. Tshisekedi l'avait reconduit à la t^te d ela Gécamines en juin 2018, quelques mois après son entrée en fonction. Fin 2020, la réélection pour la sixième fois consécutive de M. Yuma à la tête du syndicat patronal FEC avait été contestée comme jamais devant la justice par son rival. D'abord mis à l'écart, M. Yuma a ensuite été rétabli au poste du président de la FEC, quelques semaines plus tard, en février dernier, par une décision de justice rendue par le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe (Belga)

Le président Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo a nommé de nouveaux dirigeants à la tête de quelques entreprises publiques, dont la Générale des carrières et des mines (Gécamines), la plus grande entreprise publique d pays. A la Gécamines, géant minier congolais, M. Yuma a été remplacé par Alphonse Kaputo Kalubi au poste de président du conseil d'administration, selon cette décision datée de vendredi et lue samedi à la télévision publique. Proche du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, M. Kaputo est un ancien cadre de la Gécamines à la retraite. Homme d'affaires de 66 ans, qui a fait fortune dans le textile, M. Yuma est un proche de l'ex-président Joseph Kabila Kabange, dont la famille politique subit depuis décembre 2019 une offensive du président Tshisekedi. Également président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), puissant syndicat patronal en RDC, ce diplômé de l'Université catholique de Louvain avait été nommé à la tête de la Gécamines en 2010 par M. Kabila. M. Yuma était aussi un pourfendeur d'ONG étrangères comme Global Witness, qui ont avancé en 2017 que 750 millions de dollars avaient été détournés des caisses de la Gécamines à la fin des années Kabila (janvier 2001-janvier 2019). C'est à la surprise générale que M. Tshisekedi l'avait reconduit à la t^te d ela Gécamines en juin 2018, quelques mois après son entrée en fonction. Fin 2020, la réélection pour la sixième fois consécutive de M. Yuma à la tête du syndicat patronal FEC avait été contestée comme jamais devant la justice par son rival. D'abord mis à l'écart, M. Yuma a ensuite été rétabli au poste du président de la FEC, quelques semaines plus tard, en février dernier, par une décision de justice rendue par le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe (Belga)