Le lancement de la 5e génération de téléphonie mobile, qui devrait permettre d'avoir un débit Internet plus rapide, est "inutile et nuisible", selon le Collectif stop5G.be. Le groupe a organisé, samedi après-midi, au Carrefour de l'Europe, devant la gare centrale à Bruxelles, un rassemblement pour débattre du déploiement de cette 5G. "Le projet 5G va complètement changer notre société. On va parler de voitures autonomes, de robinets connectés 5G, de frigos connectés 5G... Tout ça est censé amener un certain confort à la population mais ça va en réalité amener des problèmes bien plus importants, notamment une violation de la vie privée. Il pourrait bien y avoir des abus à partir de cet Internet des objets", a déclaré à Belga Manuel Baré, administrateur du groupe Facebook "Stop 5G Belgique", présent à ce rassemblement. "En plus de cela, il y a d'énormes préoccupations autour de la santé puisqu'il y a des milliers d'études qui prouvent que les ondes électromagnétiques sont nocives. C'est connu depuis des dizaines d'années. Et on risque aussi d'arriver à une saturation de l'atmosphère à ce niveau-là", a-t-il ajouté. (Belga)

Le lancement de la 5e génération de téléphonie mobile, qui devrait permettre d'avoir un débit Internet plus rapide, est "inutile et nuisible", selon le Collectif stop5G.be. Le groupe a organisé, samedi après-midi, au Carrefour de l'Europe, devant la gare centrale à Bruxelles, un rassemblement pour débattre du déploiement de cette 5G. "Le projet 5G va complètement changer notre société. On va parler de voitures autonomes, de robinets connectés 5G, de frigos connectés 5G... Tout ça est censé amener un certain confort à la population mais ça va en réalité amener des problèmes bien plus importants, notamment une violation de la vie privée. Il pourrait bien y avoir des abus à partir de cet Internet des objets", a déclaré à Belga Manuel Baré, administrateur du groupe Facebook "Stop 5G Belgique", présent à ce rassemblement. "En plus de cela, il y a d'énormes préoccupations autour de la santé puisqu'il y a des milliers d'études qui prouvent que les ondes électromagnétiques sont nocives. C'est connu depuis des dizaines d'années. Et on risque aussi d'arriver à une saturation de l'atmosphère à ce niveau-là", a-t-il ajouté. (Belga)