Dans un rapport cinglant, la Cour pointe des "anomalies, ayant une incidence significative et diffuse sur les comptes".

Ceux-ci ne donnent en conséquence "pas une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de l'entité au 31 décembre 2020 et des résultats de l'exercice 2020", estime la Cour.

Celle-ci relève dans son rapport une série d'erreurs d'imputation se chiffrant au total plusieurs milliards d'euros.

Parmi les plus gros problèmes, le rapport met notamment le doigt sur une erreur de comptabilisation de la dette à l'égard de la Sowafinal (société wallonne pour la gestion d'un financement alternatif) à hauteur de 694 millions d'euros.

Les aides accordées aux entreprises et aux indépendants dans le cadre la crise sanitaire ont, elles, été surestimées à hauteur de 303 millions d'euros.

Le rapport liste aussi une série d'erreurs dans l'inventaire des actifs immobilisés wallons. 1.655 ha de terrains n'ont ainsi tout simplement pas été valorisés, certains bâtiments l'ont été à une valeur "anormalement faible", etc.

La Cour des Comptes a en revanche certifié "avec réserves" les comptes 2020 du Centre régional d'aide aux communes, du Commissariat général au tourisme, du Fonds wallon des calamités naturelles, de l'Institut scientifique de service public et de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique.

Les comptes du Centre wallon de recherches agronomiques et du Fonds pour le désendettement de la Wallonie ont, eux, été certifiés sans réserve.

Dans un rapport cinglant, la Cour pointe des "anomalies, ayant une incidence significative et diffuse sur les comptes". Ceux-ci ne donnent en conséquence "pas une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de l'entité au 31 décembre 2020 et des résultats de l'exercice 2020", estime la Cour. Celle-ci relève dans son rapport une série d'erreurs d'imputation se chiffrant au total plusieurs milliards d'euros. Parmi les plus gros problèmes, le rapport met notamment le doigt sur une erreur de comptabilisation de la dette à l'égard de la Sowafinal (société wallonne pour la gestion d'un financement alternatif) à hauteur de 694 millions d'euros. Les aides accordées aux entreprises et aux indépendants dans le cadre la crise sanitaire ont, elles, été surestimées à hauteur de 303 millions d'euros. Le rapport liste aussi une série d'erreurs dans l'inventaire des actifs immobilisés wallons. 1.655 ha de terrains n'ont ainsi tout simplement pas été valorisés, certains bâtiments l'ont été à une valeur "anormalement faible", etc. La Cour des Comptes a en revanche certifié "avec réserves" les comptes 2020 du Centre régional d'aide aux communes, du Commissariat général au tourisme, du Fonds wallon des calamités naturelles, de l'Institut scientifique de service public et de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique.Les comptes du Centre wallon de recherches agronomiques et du Fonds pour le désendettement de la Wallonie ont, eux, été certifiés sans réserve.