Accompagné d'une équipe de collaborateurs, Raoul Hedebouw, qui se veut le représentant d'une politique proche du citoyen, a reçu de nombreux encouragements sur le chemin vers l'isoloir. Les citoyens n'ont pas hésité à lui poser des questions et à exprimer leurs espérances à venir. Ce qui ressort de ces courts échanges est un désir de changement pour un meilleur confort de vie. "La campagne a été rude, les efforts conséquents et si les équipes ne sont pas mécontentes d'être arrivées au jour J, le stress ne redescendra pas avant ce soir, lorsque les premiers résultats commenceront à tomber", a expliqué à Belga un collaborateur de Raoul Hedebouw. "Le plus difficile n'a pas été d'inciter les gens à voter pour le PTB mais d'inciter les gens à venir voter", a-t-il ajouté. Raoul Hedebouw semble pour sa part confiant. "Jamais autant de personnes ne nous ont donné un coup de main que pendant cette campagne électorale et nous n'avons jamais eu autant de retours positifs. Nous sommes donc vraiment confiants. On sent qu'il y a cette envie de donner un signal que le social doit être prioritaire, que la politique traditionnelle ne convient plus", a déclaré la tête de liste à la sortie de l'isoloir. (Belga)