Thierry Neuville, leader du championnat du monde des rallyes WRC, était revenu à la 3e place au classement général après l'ES8 vendredi soir. Dans la première spéciale de samedi, tracée sur les pistes bétonnées du camp militaire de Baumholder, Neuville a terminé avec une dizaine de secondes de retard sur Ogier, mais a constaté que sa roue arrière gauche avait pris un angle inattendu. "Nous ne comprenons pas ce qui s'est passé", a expliqué son copilote Nicolas Gilsoul. "Nous avons juste senti une petite touchette sur l'axe arrière, nous avons probablement touché quelque chose. J'ai l'impression que quelque chose a cassé dans la suspension, je ne sais pas, il faut qu'on analyse d'abord". Avant cette dixième manche du championnat du monde, Neuville était à égalité de points (160 pts) avec le quadruple champion du monde français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford). Il occupait formellement la première place au bénéfice du nombre de victoires. Après la 9e spéciale, Ogier était en troisième position de l'épreuve allemande derrière Ott Tänak (Ford Fiesta) et Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo). Le Français reprendra la tête du championnat s'il termine dans les points. (Belga)

Thierry Neuville, leader du championnat du monde des rallyes WRC, était revenu à la 3e place au classement général après l'ES8 vendredi soir. Dans la première spéciale de samedi, tracée sur les pistes bétonnées du camp militaire de Baumholder, Neuville a terminé avec une dizaine de secondes de retard sur Ogier, mais a constaté que sa roue arrière gauche avait pris un angle inattendu. "Nous ne comprenons pas ce qui s'est passé", a expliqué son copilote Nicolas Gilsoul. "Nous avons juste senti une petite touchette sur l'axe arrière, nous avons probablement touché quelque chose. J'ai l'impression que quelque chose a cassé dans la suspension, je ne sais pas, il faut qu'on analyse d'abord". Avant cette dixième manche du championnat du monde, Neuville était à égalité de points (160 pts) avec le quadruple champion du monde français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford). Il occupait formellement la première place au bénéfice du nombre de victoires. Après la 9e spéciale, Ogier était en troisième position de l'épreuve allemande derrière Ott Tänak (Ford Fiesta) et Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo). Le Français reprendra la tête du championnat s'il termine dans les points. (Belga)