En pleine épreuve de force avec le gouvernement régional de Catalogne qui veut faire sécession de l'Espagne, M. Rajoy a parlé "d'affection" pour les Catalans et Barcelone, et fait l'éloge de la police autonome catalane, les Mossos d'Esquadra, après deux attentats meurtriers la semaine dernière. "Je veux appeler tout le monde à participer à la manifestation de demain à Barcelone. Avec toute la société catalane et toute l'Espagne, nous redonnerons là un message d'unité et de rejet du terrorisme et d'affection pour la ville de Barcelone", a déclaré M. Rajoy au cours d'une conférence de presse. Le roi Felipe VI participera à cette manifestation, organisée par le gouvernement catalan et la mairie de Barcelone, après les attentats qui ont fait 15 morts jeudi et vendredi derniers dans la métropole catalane et dans la station balnéaire de Cambrils, plus au sud. "Il va exprimer son amour pour les citoyens de Barcelone, de Cambrils, de Catalogne", a déclaré le chef du gouvernement en expliquant pourquoi le souverain se joindrait pour la première fois à des manifestants. M. Rajoy a rendu un hommage appuyé aux Mossos d'Esquadra, qui "ont fait un énorme travail". "La cellule terroriste a été complètement désarticulée cent heures à peine après l'attentat. Cela en dit long sur la préparation et les capacités des Mossos", a-t-il dit. Les Mossos se sont vu reprocher ces derniers jours un manque de coopération avec les forces de sécurité nationales, police et Garde civile, d'abord par un syndicat de policiers et ensuite par la presse nationale. Le chef du gouvernement a affirmé au contraire que la collaboration avait été "fluide et continue" entre les polices, et entre Madrid et le gouvernement régional catalan. (Belga)

En pleine épreuve de force avec le gouvernement régional de Catalogne qui veut faire sécession de l'Espagne, M. Rajoy a parlé "d'affection" pour les Catalans et Barcelone, et fait l'éloge de la police autonome catalane, les Mossos d'Esquadra, après deux attentats meurtriers la semaine dernière. "Je veux appeler tout le monde à participer à la manifestation de demain à Barcelone. Avec toute la société catalane et toute l'Espagne, nous redonnerons là un message d'unité et de rejet du terrorisme et d'affection pour la ville de Barcelone", a déclaré M. Rajoy au cours d'une conférence de presse. Le roi Felipe VI participera à cette manifestation, organisée par le gouvernement catalan et la mairie de Barcelone, après les attentats qui ont fait 15 morts jeudi et vendredi derniers dans la métropole catalane et dans la station balnéaire de Cambrils, plus au sud. "Il va exprimer son amour pour les citoyens de Barcelone, de Cambrils, de Catalogne", a déclaré le chef du gouvernement en expliquant pourquoi le souverain se joindrait pour la première fois à des manifestants. M. Rajoy a rendu un hommage appuyé aux Mossos d'Esquadra, qui "ont fait un énorme travail". "La cellule terroriste a été complètement désarticulée cent heures à peine après l'attentat. Cela en dit long sur la préparation et les capacités des Mossos", a-t-il dit. Les Mossos se sont vu reprocher ces derniers jours un manque de coopération avec les forces de sécurité nationales, police et Garde civile, d'abord par un syndicat de policiers et ensuite par la presse nationale. Le chef du gouvernement a affirmé au contraire que la collaboration avait été "fluide et continue" entre les polices, et entre Madrid et le gouvernement régional catalan. (Belga)