Alors que le marché actuel du logement étudiant ne jure que par les projets neufs de résidences luxueuses assorties de services, à Louvain-la-Neuve, certains anciens kots commencent à faire tache dans le paysage. Héritage d'un passé et, surtout, d'une conception de l'immobilier estudiantin révolus, ils sont nombreux à être restés dans leur jus, faute de travaux de rénovation et de remise au goût du jour entrepris par leurs propriétaires. " C'est parfois compliqué de s'y retrouver entre le son de cloche des étudiants d'un côté et celui des propriétaires de l'autre, mais, globalement, il semble effectivement, au vu des photos que nous voyons passer, que Louvain-la-Neuve soit la ville belge où les kots sont dans un état le moins avantageux pour les étudiants ", acquiesce Nicolas Sauveur, de la société Hellokot, qui administre entre autres le site Internet de petites annonces immobilières kotalouvain.be.
...