L'ancien ministre wallon écologiste a été élu facilement juge à la Cour constitutionnelle vendredi au Sénat. Ecolo avait proposé cette candidature après le double échec de son ancienne coprésidente Zakia Khattabi. "Félicitations à Thierry Detienne qui est un excellent candidat. Il va défendre avec talent les valeurs démocratiques de notre État de droit", a déclaré Rajae Maouane. "Mais il y a un côté amer. On a essayé de faire élire Mme Khattabi. Elle avait toutes les qualités requises pour occuper ce poste. Et aujourd'hui, on a vu que tous les arguments qui avaient été avancés par certains, comme le fait qu'elle n'est pas juriste, ne se sont pas posés aujourd'hui pour Thierry Detienne. Est-ce que ce n'est pas, dans le contexte actuel, encore l'illustration du privilège blanc?", s'est-elle interrogée. Lors de sa première candidature, Zakia Khattabi avait été la cible de campagnes menées par la N-VA et le Vlaams Belang. Il lui avait aussi manqué les voix du MR. (Belga)

L'ancien ministre wallon écologiste a été élu facilement juge à la Cour constitutionnelle vendredi au Sénat. Ecolo avait proposé cette candidature après le double échec de son ancienne coprésidente Zakia Khattabi. "Félicitations à Thierry Detienne qui est un excellent candidat. Il va défendre avec talent les valeurs démocratiques de notre État de droit", a déclaré Rajae Maouane. "Mais il y a un côté amer. On a essayé de faire élire Mme Khattabi. Elle avait toutes les qualités requises pour occuper ce poste. Et aujourd'hui, on a vu que tous les arguments qui avaient été avancés par certains, comme le fait qu'elle n'est pas juriste, ne se sont pas posés aujourd'hui pour Thierry Detienne. Est-ce que ce n'est pas, dans le contexte actuel, encore l'illustration du privilège blanc?", s'est-elle interrogée. Lors de sa première candidature, Zakia Khattabi avait été la cible de campagnes menées par la N-VA et le Vlaams Belang. Il lui avait aussi manqué les voix du MR. (Belga)