La journée nationale d'actions syndicales contre la politique du gouvernement en matière de pensions et pour le pouvoir d'achat perturbe vendredi le transport de fret à Brucargo, la zone marchandises de l'aéroport de Zaventem. Les perturbations y sont même importantes, avec l'annulation d'une grande partie des vols prévus au départ et à l'arrivée.

Concernant les chargements censés quitter le tarmac, 8 des 12 vols prévus vendredi ont été annulés. Certains vols sont maintenus mais devraient partir avec du retard. Quant aux arrivées, 7 des 11 vols attendus à Brucargo ont été annulés.

Les collectes de déchets sont perturbées

Les collectes de déchets sont perturbées à des degrés divers en Wallonie et à Bruxelles. Plusieurs secteurs sont touchés ce vendredi par des mouvements de grève et des actions syndicales contre la réforme des pensions du gouvernement fédéral et les problèmes de pouvoir d'achat.

A Bruxelles, "les collectes sont en grande partie assurées, mais tôt ce matin un piquet de grève a empêché l'accès des camions au centre de valorisation énergétique", indique le porte-parole de Bruxelles Propreté, Etienne Cornesse. Le piquet a été levé vers 10h00. "Les équipes sont à présent en mesure de continuer leurs tournées des sacs blancs et jaunes", ajoute-t-il. "Des rattrapages seront organisés progressivement dès cet après-midi, en fonction de nos capacités opérationnelles". Les collectes des sacs verts et orange ne devraient pas être perturbées. Tous les parcs à conteneurs (Recyparcs) sont par ailleurs ouverts.

Le problème se pose également à Liège. "Le service de collecte est assuré normalement, mais le centre de traitement des déchets est fermé, les camions ne pourront donc pas décharger leur contenu", affirme le porte-parole d'Intradel, Jean-Jacques De Paoli. Les prochaines collectes seront reportées aux dates suivantes.

Dans la région du centre, "95% de la collecte en porte-à-porte est assurée. Seule une camionnette chargée de récolter les déchets dans les petites rues et impasses des communes d'Hensies, Boussu et Honnelles n'a pas pris le service. Un rattrapage est prévu samedi", détaille-t-on chez Hygea.

A Charleroi, les agents de l'intercommunale Tibi mèneront une "opération escargot" vers 11h00 dans le centre-ville. les collectes qui ne seront pas terminées seront annulées ou reportées. Seuls quatre parcs à conteneurs (recyparcs) sont par ailleurs ouverts au public. Il s'agit de Charleroi I (Couillet 1), Charleroi II (Ransart), Charleroi III (Couillet 2) et Montigny-le-Tilleul.

A Namur, la collecte de déchets est assurée normalement. En revanche, 16 recyparcs sur 33 sont fermés.

Dans le Brabant wallon, la plupart des recyparcs sont fermés. D'après l'intercommunale inBW, certaines collectes de déchets en porte-à-porte seront postposées.

Une centaine d'entreprises perturbées en région liégeoise

© BELGA

L'appel à soutenir la journée nationale d'actions syndicales a été bien entendu en région liégeoise où on estime qu'une centaine d'entreprises connaissent des perturbations. Ces entreprises sont soit complètement à l'arrêt, soit des piquets de grève y sont établis, a indiqué vendredi matin Gaëtan Stas, président de la CSC Liège Huy Waremme, à l'occasion du rassemblement organisé par le syndicat devant le CHU de Liège.

Ce rassemblement devant le centre hospitalier, un des plus importants employeurs publics de la région, se voulait symbolique. Aucun blocage n'a été opéré. Alors que certains grévistes plaçaient des tracts sur les pare-brises des voitures ou les distribuaient aux visiteurs, d'autres interprétaient des chansons dont les paroles avaient été modifiées sur base des thématiques défendues. "Salaires de misère", "taxes d'enfer", "privatisation", "pension à 65 balais"... étaient autant de critiques adressées au gouvernement.

Il s'agissait d'un rassemblement interprofessionnel "destiné à ramener le débat sur les préoccupations de la population et des travailleurs en général quant aux mesures du gouvernement visant à garder les personnes au travail plus longtemps. Puisque les travailleurs restent occupés de plus en plus tard, des problèmes de santé se posent ainsi que la difficulté de rester au travail dans de telles conditions. D'où ce rassemblement faisant le lien entre les mesures du gouvernement et l'hôpital", précise Gaëtan Stas.

Selon ce dernier, l'appel à manifester a été bien entendu en région liégeoise où l'on dénombre entre 100 et 120 entreprises qui connaissent des perturbations. Celles-ci sont soit complètement à l'arrêt, soit des piquets de grève y ont été établis. C'est le cas par exemple devant l'entreprise Newelec à Herstal, qui est celle du président de l'Union wallonne des entreprises, où les travailleurs se sont rassemblés autour d'un feu.

Plus tôt dans la matinée, des travailleurs d'entreprises présentes dans le zoning des Hauts-Sarts (Herstal) ont bloqué le rond-point donnant accès au zoning, ce qui a eu des répercussions sur le trafic.

Importants problèmes de circulation en raison de barrages filtrants sur les E313 et E314

Des barrages filtrants ont été installés aux sorties 26bis à Lummen et Zolder-Terlaemen à Heusden-Zolder, provoquant d'importants problèmes de circulation sur les E313 et E314 en province de Limbourg vendredi.

La police de la route a indiqué qu'une manifestation était en cours sur l'E313 à hauteur de Lummen dans les deux directions. A la sortie Zolder-Terlaemen sur l'E314, une action est également menée.

Selon la FGTB flamande, 200 syndicalistes au total seraient impliqués dans cette action, qui entre dans le cadre de la journée nationale de grogne syndicale contre la réforme des pensions, entre autres.