Durant 1h50, l'artiste français s'est livré face à un public venu surtout pour assister à l'événement. Un public que le chanteur a conquis en interprétant une quinzaine de tubes tous plus connus les uns que les autres. Des tubes revisités, parfois plus rock, plus jazz ou plus country. A 72, Michel Polnareff maîtrise toujours son sujet et sa voix, happant un public qui ne demandait qu'à s'amuser. "On a tous été touché par les attentats de Paris, Bruxelles et tout récemment Nice mais on en parle plus, on est ici pour oublier", a-t-il glissé avec émotion entre deux titres cultes. L'Amiral a joué avec son public et le public a joué, chanté, dansé avec Polnareff. "Tu vas voir tu vas te régaler à Spa... Et vous avez tenu toutes les promesses", a d'ailleurs déclaré l'artiste avant d'entamer sous forme de karaoké géant, tous bras balançant, "Nous irons tous au paradis", en guise de clôture. Michel Polnareff se produira encore une fois en Belgique en 2016. Ce sera le 18 novembre à Forest National (Bruxelles). (Belga)

Durant 1h50, l'artiste français s'est livré face à un public venu surtout pour assister à l'événement. Un public que le chanteur a conquis en interprétant une quinzaine de tubes tous plus connus les uns que les autres. Des tubes revisités, parfois plus rock, plus jazz ou plus country. A 72, Michel Polnareff maîtrise toujours son sujet et sa voix, happant un public qui ne demandait qu'à s'amuser. "On a tous été touché par les attentats de Paris, Bruxelles et tout récemment Nice mais on en parle plus, on est ici pour oublier", a-t-il glissé avec émotion entre deux titres cultes. L'Amiral a joué avec son public et le public a joué, chanté, dansé avec Polnareff. "Tu vas voir tu vas te régaler à Spa... Et vous avez tenu toutes les promesses", a d'ailleurs déclaré l'artiste avant d'entamer sous forme de karaoké géant, tous bras balançant, "Nous irons tous au paradis", en guise de clôture. Michel Polnareff se produira encore une fois en Belgique en 2016. Ce sera le 18 novembre à Forest National (Bruxelles). (Belga)