Parti vers 13h30 de la gare du Nord, l'immense cortège est arrivé peu après 15h00 devant l'esplanade du Parlement européen où doivent se tenir une série de discours. Répondant à l'appel de l'association organisatrice Rise for Climate, les manifestants entendent par cette action mettre le monde politique sous pression pour qu'il adopte des mesures fortes en faveur de la protection du climat. "L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité", ont scandé les organisateurs face à la foule de manifestants. La marche pour le climat de ce dimanche à Bruxelles est la seconde du genre. Le 2 décembre dernier, 65.000 personnes, selon la police, avaient déjà défilé dans la capitale pour les mêmes motifs. Depuis le début de cette année, les écoliers et les étudiants se sont également mobilisés en faveur du climat. Ceux-ci manifestent depuis lors tous les jeudis pour réclamer des décideurs politiques des mesures ambitieuses et rapides pour la défense du climat. (Belga)

Parti vers 13h30 de la gare du Nord, l'immense cortège est arrivé peu après 15h00 devant l'esplanade du Parlement européen où doivent se tenir une série de discours. Répondant à l'appel de l'association organisatrice Rise for Climate, les manifestants entendent par cette action mettre le monde politique sous pression pour qu'il adopte des mesures fortes en faveur de la protection du climat. "L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité", ont scandé les organisateurs face à la foule de manifestants. La marche pour le climat de ce dimanche à Bruxelles est la seconde du genre. Le 2 décembre dernier, 65.000 personnes, selon la police, avaient déjà défilé dans la capitale pour les mêmes motifs. Depuis le début de cette année, les écoliers et les étudiants se sont également mobilisés en faveur du climat. Ceux-ci manifestent depuis lors tous les jeudis pour réclamer des décideurs politiques des mesures ambitieuses et rapides pour la défense du climat. (Belga)