Le promoteur Ghelamco a décidé il y a quelques mois d'abandonner les précédentes demandes et de les remplacer par une seule demande de permis environnemental auprès de l'autorité flamande. Une réunion d'information tenue à Grimbergen le 16 octobre dernier, à laquelle avaient assisté plus de 300 personnes, avait permis d'apprendre que le groupe avait adapté son projet sur quelques points. Le Stade national serait ainsi réduit de 10%. Les personnes présentes avaient toutefois fait part de leur mécontentement autour de la nouvelle mouture. Le collège de Grimbergen décidera le 20 novembre de l'avis qu'il enverra au gouvernement flamand. Ensuite, l'administration flamande statuera sur la question 14 jours plus tard. (Belga)

Le promoteur Ghelamco a décidé il y a quelques mois d'abandonner les précédentes demandes et de les remplacer par une seule demande de permis environnemental auprès de l'autorité flamande. Une réunion d'information tenue à Grimbergen le 16 octobre dernier, à laquelle avaient assisté plus de 300 personnes, avait permis d'apprendre que le groupe avait adapté son projet sur quelques points. Le Stade national serait ainsi réduit de 10%. Les personnes présentes avaient toutefois fait part de leur mécontentement autour de la nouvelle mouture. Le collège de Grimbergen décidera le 20 novembre de l'avis qu'il enverra au gouvernement flamand. Ensuite, l'administration flamande statuera sur la question 14 jours plus tard. (Belga)