"Nous n'avons pas de pouvoir ni de voix, nous sortons donc en rue", résume la jeune fille. "Les jeunes voient et sentent qu'il y a un problème". Le cortège s'est ébranlé vers 10h30, depuis la Sint-Pietersplein. Les manifestants veulent sensibiliser les politiques sur la question du climat, mais indiquent qu'il n'a été demandé à aucune personnalité politique, cette fois, de participer ou de prendre la parole dans le cadre de la marche. La marche se terminera face à l'hôtel de ville, avec des prises de parole de l'organisation, qui déplore la lenteur de la transition vers une société tendant vers le "zéro carbone". "Comparez la situation à un arbre fruitier", indique Hanne de Guytenaer. "Les politiques cueillent prudemment les fruits les plus bas, mais n'atteignent pas les fruits sur les branches les plus hautes, les décisions importantes et difficiles". Dimanche, une grande marche "Rise For Climate", soutenue par toute une série d'organisations, aura lieu à Gand. (Belga)