"Les équipes spéciales telles que les alpinistes, les plongeurs et les pompiers qui travaillent avec des explosifs voient leurs primes chuter soudainement. À un moment donné, cela doit s'arrêter. Ce que le gouvernement bruxellois a fait est très vicieux et les pompiers ne l'acceptent plus", a déclaré Eric Labourdette, syndicaliste au SLFP-VSOA. Trois réunions sont prévues entre les syndicats et la direction lundi, mercredi et vendredi. Les pompiers prendront des mesures lors de ces réunions, indique le syndicat. Ils ont l'intention de bloquer des rues avec leurs véhicules de service. "On nous a dit qu'on serait invité à négocier de nouveaux statuts en juin, mais cela ne s'est pas produit. Personne ne veut perdre de l'argent, et certainement pas par ces mensonges", a déclaré Eric Labourdette. (Belga)