Les manifestants ont également brandi des affiches "stop à la dictature", "masque illégal, Covid fini, arrêtez de nous faire peur" ou encore "port du masque oui, répression et amendes non". Ils dénoncent des mesures sanitaires trop strictes et attentatoires aux libertés individuelles et fondamentales, voire illégales poiur certaines. L'action a été organisée par l'asbl Viruswaanzin (folie virale). Elle conteste l'utilité et la légalité des mesures sanitaires et demande la démission du virologue Marc Van Ranst. Le groupe ne nie pas l'existence du coronavirus mais conteste son degré de dangerosité. La manifestation était autorisée pour 200 personnes. La police est présente sur place pour l'encadrer. (Belga)

Les manifestants ont également brandi des affiches "stop à la dictature", "masque illégal, Covid fini, arrêtez de nous faire peur" ou encore "port du masque oui, répression et amendes non". Ils dénoncent des mesures sanitaires trop strictes et attentatoires aux libertés individuelles et fondamentales, voire illégales poiur certaines. L'action a été organisée par l'asbl Viruswaanzin (folie virale). Elle conteste l'utilité et la légalité des mesures sanitaires et demande la démission du virologue Marc Van Ranst. Le groupe ne nie pas l'existence du coronavirus mais conteste son degré de dangerosité. La manifestation était autorisée pour 200 personnes. La police est présente sur place pour l'encadrer. (Belga)