L'organisation parle d'une édition très réussie, notamment grâce à la participation massive du public samedi lors de la parade qui a attiré 90.000 personnes. "Nous avions pris un risque avec un nouveau parcours et un nouveau site pour le festival. Nous n'aurions jamais pu rêver d'un tel bilan", se réjouit Bart Abeel. "150.000 personnes ont transmis notre message de cohésion et de tolérance dans une époque où l'on cherche plutôt la polarisation que le dialogue. Je veux aussi remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette édition." La 12e édition du festival s'inscrivait cette année dans le cadre du 50e anniversaire des émeutes de Stonewall à New York, point de départ du mouvement des Pride à travers le monde. (Belga)