"Mais que le droit jaillisse comme une source, la justice comme un torrent qui ne tarit jamais", a écrit James Comey sur Instagram en citant le livre d'Amos, avec une photo de chutes d'eau. L'ex-patron de la police fédérale avait été brusquement limogé par le président républicain début mai, au moment où le FBI dirigeait l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine. Cette dernière a connu une accélération aussi fulgurante qu'embarrassante pour la Maison Blanche vendredi avec le plaider coupable de l'ancien conseiller de M. Trump. (Belga)

"Mais que le droit jaillisse comme une source, la justice comme un torrent qui ne tarit jamais", a écrit James Comey sur Instagram en citant le livre d'Amos, avec une photo de chutes d'eau. L'ex-patron de la police fédérale avait été brusquement limogé par le président républicain début mai, au moment où le FBI dirigeait l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine. Cette dernière a connu une accélération aussi fulgurante qu'embarrassante pour la Maison Blanche vendredi avec le plaider coupable de l'ancien conseiller de M. Trump. (Belga)