Dans le cadre d'une action préventive et dissuasive en matière de stupéfiants, des inspecteurs en patrouille dans le quartier Matonge à Ixelles ont été verbalement agressés mardi vers 13H00, à hauteur de la chaussée de Wavre, par un individu, puis par un second qui a également craché à leurs pieds. Ce dernier âgé de 19 ans a alors refusé de présenter sa carte d'identité. Durant le contrôle, il a poussé à plusieurs reprises un des inspecteurs et a appelé ses amis à venir l'aider. En réponse, chaussures, chaises, tabourets et autres projectiles ont afflué de toutes parts en direction des policiers et de leur véhicule de service. Le suspect a profité du chaos pour donner plusieurs coups de pied et de poing à l'inspecteur qui le maintenait sur place. Plusieurs autres individus non identifiés s'en sont pris aux autres intervenants présents. Quatre policiers ont été blessés, dont trois avec une incapacité de travail estimée entre quatre et 22 jours. La camionnette de service a également été endommagée par les projectiles. Le jeune homme qui a incité à la rébellion est connu des services de police pour divers faits, parmi lesquels stupéfiants ainsi que coups et blessures volontaires. (Belga)

Dans le cadre d'une action préventive et dissuasive en matière de stupéfiants, des inspecteurs en patrouille dans le quartier Matonge à Ixelles ont été verbalement agressés mardi vers 13H00, à hauteur de la chaussée de Wavre, par un individu, puis par un second qui a également craché à leurs pieds. Ce dernier âgé de 19 ans a alors refusé de présenter sa carte d'identité. Durant le contrôle, il a poussé à plusieurs reprises un des inspecteurs et a appelé ses amis à venir l'aider. En réponse, chaussures, chaises, tabourets et autres projectiles ont afflué de toutes parts en direction des policiers et de leur véhicule de service. Le suspect a profité du chaos pour donner plusieurs coups de pied et de poing à l'inspecteur qui le maintenait sur place. Plusieurs autres individus non identifiés s'en sont pris aux autres intervenants présents. Quatre policiers ont été blessés, dont trois avec une incapacité de travail estimée entre quatre et 22 jours. La camionnette de service a également été endommagée par les projectiles. Le jeune homme qui a incité à la rébellion est connu des services de police pour divers faits, parmi lesquels stupéfiants ainsi que coups et blessures volontaires. (Belga)