Selon les éléments et témoignages recueillis par l'AFP, le drame s'est produit en début de matinée dans un pavillon de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, où étaient réunies deux fratries d'une même famille d'origine sri-lankaise. Pour des raisons inconnues, un des hommes a attaqué à l'arme blanche plusieurs membres de la famille, tuant une femme et quatre enfants âgés, selon une source policière, de moins de 2 ans à 14 ans. Le parquet de Bobigny a évoqué un crime "intrafamilial" aux circonstances encore floues, qui a également laissé trois personnes grièvement blessées, dont le possible auteur des faits. Deux adolescents ont été plus légèrement atteints. La ville va mettre en place une cellule psychologique pour les enfants et les familles, a annoncé le maire. La police judiciaire est en charge de l'enquête. (Belga)

Selon les éléments et témoignages recueillis par l'AFP, le drame s'est produit en début de matinée dans un pavillon de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, où étaient réunies deux fratries d'une même famille d'origine sri-lankaise. Pour des raisons inconnues, un des hommes a attaqué à l'arme blanche plusieurs membres de la famille, tuant une femme et quatre enfants âgés, selon une source policière, de moins de 2 ans à 14 ans. Le parquet de Bobigny a évoqué un crime "intrafamilial" aux circonstances encore floues, qui a également laissé trois personnes grièvement blessées, dont le possible auteur des faits. Deux adolescents ont été plus légèrement atteints. La ville va mettre en place une cellule psychologique pour les enfants et les familles, a annoncé le maire. La police judiciaire est en charge de l'enquête. (Belga)