Au total, huit groupes folkloriques se succèdent durant les quatre jours de festivités, parmi lesquels trois pays inédits, le Botswana, le Japon et l'Uruguay. Tous les spectacles se déroulent à l'Espace Laloux à Jambes avec une salle permettant d'accueillir 400 personnes par spectacle. Parmi les rendez-vous inscrits figurent une après-midi dédiée à l'intergénérationnel ainsi qu'un gala d'ouverture le samedi soir. La journée du dimanche s'ouvrira par un défilé lors de la brocante hebdomadaire, suivi d'une messe et d'un défilé dans les rues de Jambes. Cette journée se clôturera par un "Bal du monde" durant lequel improvisation et mélange de folklores sont prévus. Lundi, des spectacles seront proposés dans diverses maisons de repos, "pour aller à la rencontre d'un public qui ne peut pas se déplacer" et se clôturera par un gala de fermeture. L'organisation, entièrement gérée par des bénévoles, bénéficie d'une enveloppe d'environ 35.000 euros, dont 28.800 euros entièrement subsidiés par la Ville. (Belga)

Au total, huit groupes folkloriques se succèdent durant les quatre jours de festivités, parmi lesquels trois pays inédits, le Botswana, le Japon et l'Uruguay. Tous les spectacles se déroulent à l'Espace Laloux à Jambes avec une salle permettant d'accueillir 400 personnes par spectacle. Parmi les rendez-vous inscrits figurent une après-midi dédiée à l'intergénérationnel ainsi qu'un gala d'ouverture le samedi soir. La journée du dimanche s'ouvrira par un défilé lors de la brocante hebdomadaire, suivi d'une messe et d'un défilé dans les rues de Jambes. Cette journée se clôturera par un "Bal du monde" durant lequel improvisation et mélange de folklores sont prévus. Lundi, des spectacles seront proposés dans diverses maisons de repos, "pour aller à la rencontre d'un public qui ne peut pas se déplacer" et se clôturera par un gala de fermeture. L'organisation, entièrement gérée par des bénévoles, bénéficie d'une enveloppe d'environ 35.000 euros, dont 28.800 euros entièrement subsidiés par la Ville. (Belga)