Les quatre suspects, dont l'identité n'a pas été dévoilée, ont été identifiés et localisés à l'issue d'une enquête menée par la police de Copenhague et les services intérieurs de sécurité et de renseignement (PET). "A l'une des adresses perquisitionnées aujourd'hui (jeudi), nous avons découvert des armes et des munitions", a précisé un enquêteur, Poul Kjeldsen, lors d'une conférence de presse. Un suspect résidant à cette adresse est lié à un groupe criminel notoire de la capitale danoise, souligne la police sur Twitter. "Les arrestations ont été menées dans le cadre de nos efforts pour neutraliser les individus qui se font recruter par des groupes terroristes dans les zones de conflit en Syrie et dans le nord de l'Irak", selon la police. Les suspects, qui devraient être auditionnés vendredi, encourent jusqu'à six ans de réclusion. (Belga)

Les quatre suspects, dont l'identité n'a pas été dévoilée, ont été identifiés et localisés à l'issue d'une enquête menée par la police de Copenhague et les services intérieurs de sécurité et de renseignement (PET). "A l'une des adresses perquisitionnées aujourd'hui (jeudi), nous avons découvert des armes et des munitions", a précisé un enquêteur, Poul Kjeldsen, lors d'une conférence de presse. Un suspect résidant à cette adresse est lié à un groupe criminel notoire de la capitale danoise, souligne la police sur Twitter. "Les arrestations ont été menées dans le cadre de nos efforts pour neutraliser les individus qui se font recruter par des groupes terroristes dans les zones de conflit en Syrie et dans le nord de l'Irak", selon la police. Les suspects, qui devraient être auditionnés vendredi, encourent jusqu'à six ans de réclusion. (Belga)