"Il est fort probable que ce nombre augmente progressivement dans les jours qui viennent", prévient le porte-parole interfédéral Covid-19. "Sur le plan scientifique, on connaît encore peu de choses sur ce variant. On ne connaît pas bien sa contagiosité, même si on soupçonne qu'elle est plus importante,...", ajoute-t-il. "Mais même si on venait à identifier une moindre inhibition du virus, cela ne signifie pas que les vaccins ont tout perdu de leur intérêt et de leur protection." Pour l'instant, le variant Delta en Belgique représente 99,9% des infections. "Il est normal aussi que des variants apparaissent, ce sera encore le cas relativement longtemps, d'autant plus que nous n'aurons pas atteint une vaccination suffisante" à l'échelle mondiale, conclut Yves Van Laethem. (Belga)

"Il est fort probable que ce nombre augmente progressivement dans les jours qui viennent", prévient le porte-parole interfédéral Covid-19. "Sur le plan scientifique, on connaît encore peu de choses sur ce variant. On ne connaît pas bien sa contagiosité, même si on soupçonne qu'elle est plus importante,...", ajoute-t-il. "Mais même si on venait à identifier une moindre inhibition du virus, cela ne signifie pas que les vaccins ont tout perdu de leur intérêt et de leur protection." Pour l'instant, le variant Delta en Belgique représente 99,9% des infections. "Il est normal aussi que des variants apparaissent, ce sera encore le cas relativement longtemps, d'autant plus que nous n'aurons pas atteint une vaccination suffisante" à l'échelle mondiale, conclut Yves Van Laethem. (Belga)